IL FAUT DIRE NON à L’UMPRUNT NUCLEAIRE

EDF le très lourdement endetté champion du nucléaire, 24.5 milliards d’euros de dette, lance, un emprunt obligataire d’un montant de 1 milliards d’euros. Le dernier emprunt obligataire lancé par EDF dans le milieu des années 80 était destiné au financement des premières centrales nucléaires. 

Alors que selon le groupe les fonds levés par cet emprunt serviront à « investir massivement » , la question peut légitimement se poser de savoir si cet emprunt n’est tout simplement pas destiné à couvrir  les très importantes pénalités que le Groupe devra, d’une manière ou d’une autre financer. 

En effet les retards dus à l’incapacité d’AREVA de mener à leur terme dans des conditions normales de garantie de sécurité les chantiers EPR en cours en Finlande et en France seront générateur de lourdes pénalités. 

La transparence démocratique, financière et industrielle n’étant pas la première des vertus d’EDF lorsqu’il s’agit des questions nucléaires, il apparaît urgent de demander à EDF des engagements ferme et précis quant à l’utilisation des fonds liés à l’emprunt qu’il lance aujourd’hui ! 

Au delà pour tous ceux qui ne veulent pas se faire les complices du lobby nucléaire, dont EDF est le représentant, une opération de boycott  de l’emprunt reste la solution la meilleure et la plus efficace. Dire Non à l’emprunt EDF est en la circonstance un bon moyen pour dire Non au Nucléaire 

Le choix nucléaire doit en effet être remplacé au plus vite, parce que c’est un choix qui est non seulement dangereux, mais également sale et très coûteux. 

Certes au moment de sa construction un réacteur producteur d’électricité est source d’emplois ! En revanche son exploitation, crée des quantités de déchets dont personne ne sait comment se défaire ainsi que des contaminations de sites dont la réhabilitation  n’est jamais évaluée ni prise en compte.  Le scandale du nucléaire c’est aussi cette irresponsabilité coupable

La protection du climat, le souci des générations futures, la paix dans le monde imposent  de faire le choix des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. 

EDF malgré ses campagnes de publicité régulières en direction du grand public, combat en réalité ce choix qui nous est imposé par l’éthique de la responsabilité politique sociale et écologique. 

C’est pourquoi il faut, aujourd’hui, dire non à l’emprunt nucléaire 

Pour signer la pétition : cliquer sur le lien ci-dessous et laisser votre commentaire 

http://leblogpolitiquedebernardfrau.20minutes-blogs.fr/

Laisser un commentaire